Récit intimiste dans lequel se mêlent  poésie, danse, mîmes, humour et conférence.
Etiquetée «dépressive» ou «déprimée», selon le médecin ; cette femme retrouve fraîcheur et spontanéité en racontant ses souvenirs . Sophie est à elle seule un mélange de fragilité, de douceur, de maladresse et de naïveté. Sincère, parfois caustique, Sophie passe du rire aux larmes et, grâce à  l’autodérision, donne légèreté à ses propos en les traitant avec humour. Elle raconte, interroge, interpelle, danse avec profondeur et grâce.